Liste alpha­bé­tique des articles publiés

La controverse anti-Keynes après le Traité de Versailles

Nov 21, 20211932 minutes de lecture

J. M. Keynes est-il co-responsable de l’aveuglement des nations euro­péennes ? De Munich ? Voire de la mon­tée du nazisme ? Tel est en tout cas le pro­cès que cer­tains libé­raux fran­çais vont inten­ter à par­tir de 1946 à l’é­co­no­miste bri­tan­nique, pré­sent lors des négo­cia­tions du Traité de Versailles. Les Conséquences éco­no­miques de la paix de John Maynard Keynes, publié dès 1919, sou­ligne les suites funestes que le Traité de Versailles devrait avoir non seule­ment pour l’Allemagne, mais pour l’a­ve­nir éco­no­mique de l’Europe. A ce titre, il va cris­tal­li­ser la décep­tion res­sen­tie par ses contem­po­rains, et déclen­cher l’hos­ti­li­té de nom­breux éco­no­mistes libé­raux fran­çais, parmi…

De Gaulle, un libéral ?

Nov 17, 20211965 minutes de lecture

“L’intendance sui­vra” : cette phrase, attri­buée à tort à Charles de Gaulle, a sou­vent été mobi­li­sée pour évo­quer le dés­in­té­rêt du Général pour les pro­blé­ma­tiques éco­no­miques, au pro­fit de visions poli­tiques plus glo­bales pour la France. Pourtant, l’é­co­no­mie consti­tue un préa­lable indis­pen­sable pour la mise en place d’une véri­table poli­tique de puis­sance glo­bale. Bien qu’il ait essen­tiel­le­ment reçu une édu­ca­tion mili­taire, de Gaulle déve­loppe sa propre concep­tion de l’é­co­no­mie au regard de sa confron­ta­tion avec les réa­li­tés poli­tiques, finan­cières, moné­taires et sociales de son temps. Spectateur pri­vi­lé­gié des fai­blesses struc­tu­relles de la France sous la IVe République, le Général consi­dère très tôt que la…

Jules César et l’organisation économique de l’Empire romain

Nov 15, 20211576 minutes de lecture

Jules César est sans aucun doute une des per­son­na­li­tés poli­tiques les plus connues de l’Antiquité. Fort de ses conquêtes mili­taires majeures en Europe et en Méditerranée, il est aussi por­teur d’une vision éco­no­mique qui per­met alors de mieux com­prendre le fonc­tion­ne­ment de la socié­té romaine. Jules César est indé­nia­ble­ment un véri­table sym­bole his­to­rique. Symbole de la mon­tée en puis­sance mili­taire et de l’ex­pan­sion poli­tique de la République romaine au sein de l’es­pace géo­gra­phique euro­péen et médi­ter­ra­néen. Ce contexte de conquêtes s’ins­crit alors plei­ne­ment au cœur des évo­lu­tions et des nou­velles dyna­miques éco­no­miques, com­mer­ciales et démo­gra­phiques de Rome depuis le VIIIe siècle avant J.-C. …

Le miracle coréen

Nov 3, 202120710 minutes de lecture

Fondée en 1948, la Corée du Sud reste pour­tant l’hé­ri­tière du civi­li­sa­tion mil­lé­naire qui a connu des évo­lu­tions, voire des bou­le­ver­se­ments éco­no­miques sans pré­cé­dent à par­tir des années 1960, avant de s’im­po­ser comme un modèle de déve­lop­pe­ment, d’in­no­va­tions et de crois­sance à part entière. Bien que l’exis­tence géo­po­li­tique de la Corée du Sud remonte à la fin des années 1940, soit à l’aube de la Guerre froide, celle-ci appa­raît pour­tant comme le pro­duit d’une his­toire com­plexe, mécon­nue mais struc­tu­rante au sein du conti­nent asia­tique, en tant que théâtre d’a­van­cées poli­tiques, éco­no­miques, cultu­relles et lin­guis­tiques abso­lu­ment déter­mi­nantes. Une des par­ti­cu­la­ri­tés de la civi­li­sa­tion coréenne vient…

Le ” Quantitative Easing ” : pourquoi, pour qui ?

Oct 6, 20211863 minutes de lecture

Le QE, acro­nyme de ” quan­ti­ta­tive easing ” – assou­plis­se­ment quan­ti­ta­tif – est l’instrument qu’ont pri­vi­lé­gié les banques cen­trales face à la crise finan­cière, puis sani­taire. Ce sont des achats de titres dont les effets ne sont pas néces­sai­re­ment ceux atten­dus Le QE, acro­nyme de ” quan­ti­ta­tive easing “, est l’instrument que toutes les grandes banques cen­trales ont dégai­né face à la crise finan­cière de 2007 – 2008, et plus encore, pen­dant la crise sani­taire. La Banque du Japon l’avait déjà expé­ri­men­té, entre 2001 et 2006, pour ten­ter de com­battre la baisse géné­ra­li­sée des prix et des salaires qui para­ly­sait l’économie nip­pone. La Réserve fédé­rale amé­ri­caine – la…

Qu’est-ce que la monnaie hélicoptère ?

Oct 6, 20211713 minutes de lecture

La mon­naie héli­co­ptère est une pro­po­si­tion, dans l’air du temps, de nou­vel ins­tru­ment pour les banques cen­trales, qui leur serait utile pour retrou­ver la capa­ci­té d’agir sur l’inflation et sou­te­nir l’économie et qui pour­tant, ne les séduit pas. Imaginez un ins­tant que vous rece­viez un SMS signé Christine Lagarde, Présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE), dont le conte­nu serait : « Installez la nou­velle appli­ca­tion ” BCE for people ” pour ouvrir votre compte de mon­naie numé­rique de banque cen­trale, où vous seront ver­sés 200 euros chaque mois pen­dant un an ». Ce serait une opé­ra­tion de mon­naie héli­co­ptère ! Le mes­sage pré­ci­se­rait que la Banque cen­trale a…

1920…, des années follement prospères

Oct 2, 20212305 minutes de lecture

La Première Guerre mon­diale consti­tue un choc humain et finan­cier d’une ampleur inédite. Alors que les années 1920, pré­sen­tées comme les “Années folles”, sont vues comme un moment de dyna­misme éco­no­mique fort, la période de l’après-guerre est aussi un moment de grandes insta­bi­li­tés finan­cières. Premier conflit indus­triel de l’his­toire, la Première Guerre mon­diale consti­tue un tour­nant majeur au sein de l’ordre géo­po­li­tique mon­dial étant donné qu’elle consacre la fin de l’hé­gé­mo­nie poli­tique et éco­no­mique de l’Europe sur la scène inter­na­tio­nale, au pro­fit des Etats​-Unis​.Il s’a­git aussi d’une période par­ti­cu­liè­re­ment inté­res­sante pour com­prendre les capa­ci­tés de rési­lience et de rebond des éco­no­mies après un choc…

Pub…